Convergences Citoyennes "Un nouveau souffle pour CARMAUX"
Avec notre tête de liste issue de la société civile
Jean-Louis Bousquet
Jean-Louis BOUSQUET

« Issu de la base, avec un C.A.P de mécanicien de chantier, toujours engagé au service de l’intérêt général en créant les conditions pour que la filière de maintenance des matériels du lycée de Carmaux, soit un vecteur de promotion sociale. Et ça a fonctionné !
Aujourd’hui, au niveau national, seul le lycée de Carmaux offre une telle palette de formation dans la maintenance des matériels (C.A.P, BAC Pro, B.T.S, licence professionnelle).
Ce résultat a été obtenu, grâce la reconnaissance acquise au niveau national, aussi bien au sein de l’éducation nationale que dans le milieu professionnel. Tout cela n’a été possible que par le volontarisme et le travail d’équipes que j’ai su constituer, et qui m'ont accompagné, pour atteindre les objectifs.
Fort de mon expérience acquise dans la conduite de projets, en 2005, j’ai aidé mon épouse à créer son commerce en centre-ville. J’ai pu ainsi toucher, au plus près, les difficultés que rencontrent les créateurs d’entreprise. Ce poste d’observation, m’a aussi permis d’appréhender les difficultés de la ville par un autre prisme. »

Ce qui anime notre candidat :

Des valeurs : « Servir l’intérêt général en créant les moyens qui permettent l’épanouissement de chacun, comme je l’ai fait au cours de ma carrière d’enseignant »

Une conviction profonde : «On ne peut changer les choses que dans l'action, en s’engageant à 100% et en fédérant toutes les énergies disponibles. Ne pas s’engager, c’est accepter le statu quo et le déclin. »

Une ambition pour Carmaux : « C’est parce que je suis convaincu que le déclin de Carmaux n’est pas inéluctable, que j’ai décidé de m’engager pour ces élection municipales, avec convergences citoyennes. En tant que tête de liste, je vais m'attacher à créer une équipe municipale de renouveau qui sera à l’écoute de tous les citoyens et œuvrera dans l’intérêt général.
Afin de sortir de la politique partisane et répondre enfin aux attentes des citoyens qui veulent être écoutés, j’instaurerai une véritable démocratie locale ou, tout au long du mandat, la population sera concertée sur les choix structurants de la ville.
Il est temps de redorer l'image de Carmaux et d’impulser une dynamique positive en agissant pour l’avenir !»